05 Jul 2017
Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Emplois

Principaux établissements aidés par Truffle Capital

Courant 2011, l'administrateur de Truffle Philippe Pouletty (http://www.journaldunet.com/account/philippe-pouletty-24730) a soutenu l'institution de deux entreprises spécialistes dans l'élaboration de pièces synthétiques destinés au milieu industriel ou médical et de prothèses, Carbios et Kardiozis. La société française Carmat se révèle entrée en bourse dès 2010 grâce aux compétences d’investisseur du Dr Philippe Pouletty. Le médecin s’est aussi fait remarquer à travers les résultats de cet établissement dans l'univers des cœurs artificiels. Symetis fait partie des établissements du portefeuille de Truffle Capital dont l'introduction en bourse est projetée pour 2017. Cet établissement fondé en 2004 produit et vend des valves aortiques transcatheter.

Les formations suivies par le médecin avant de rejoindre l'univers de la recherche

Philippe Pouletty fini ses études à l’université de Paris VI courant 1981. Il a pu commencer son cursus en médecine une fois son bac série C en poche. En 1985, le futur entrepreneur décroche son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’université Pierre-et-Marie-Curie. L'étudiant rejoint ensuite l’université de Stanford courant 1986. Le jeune interne est major du grand cours d’immunologie générale courant 1984. En effet, l'étudiant renforce sa formation dans le domaine de l'immunologie et de la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en parallèle de son activité auprès des hôpitaux.

Les nombreux accomplissements du chercheur depuis son introduction dans son secteur de prédilection

Le Dr Philippe Pouletty se concentre foncièrement sur l'immunologie et jouit d’une grande notoriété à Stanford. En plus de ses accomplissements au sein de cette université, le chercheur a breveté une trentaine de réalisations personnelles au niveau mondial. Truffle Capital a permis d'octroyer plus d'un millier d'emplois aux travailleurs depuis sa création. Par ailleurs, l'investisseur a déjà accompagné une soixantaine d'établissements avant-gardistes dans l'univers de la recherche. Depuis 1999, le futur administrateur de Truffle Capital a initié différentes réformes stimulant les progrès technologiques, dont la mise en place du statut de jeune entreprise innovante (JEI) ainsi que le perfectionnement du régime fiscal pour simplifier l'investissement dans le secteur de la recherche. Philippe Pouletty a entamé sa carrière dans l'univers de la recherche scientifique à Stanford au département Medical Microbiology. Se concentrant sur la biologie moléculaire, le chercheur a notamment développé une méthode originale d’amplification de gènes.

En 1995, Philippe Pouletty a encouragé l'institution de DrugAbuse Sciences Inc. durant son passage avantageux à la Silicon Valley. L'enseigne s'applique à concevoir de nouveaux traitements pour combattre l'addiction aux stupéfiants ainsi qu'à l'alcool. Cotée au Nasdaq dès 1993, SangSat Inc. a été fondée par le chercheur grâce à divers brevets consignés à titre individuel. Cette société fondée courant 1988 se concentre sur la greffe d’organes. Se spécialisant en biotechnologie, Clonatec symbolise l'avant-garde du secteur dans l'Hexagone. L'entreprise a été instituée par Philippe Pouletty à ses débuts dans l'univers de la recherche.

Truffle Capital, un fonds de capital-risque en faveur de l'innovation

Pour traiter véritablement les patients souffrant d’incontinence urinaire d'effort sévère, Philippe Pouletty et les analystes de Truffle Capital financent les différents équipements efficaces développés par la startup Myopowers. Depuis 2005, Théraclion crée et distribue de nouvelles méthodes thérapeutiques par ultrason. Le portefeuille Truffle Capital encourage par conséquent les travaux sur les carcinomes mammaires et les tumeurs thyroïdiennes via ce centre d'étude. Le centre de recherche Theradiag est rattaché à Truffle Capital à partir de 2003 et introduit en bourse courant 2012. Le chercheur est directeur général par intérim de cette compagnie se spécialisant en diagnostic entre 2009 et 2010. Altimmune se joint au fonds d'investissement géré par Philippe Pouletty en 2007 et fusionne ensuite avec Pharmathène US. Noté au NYSE, l'établissement se focalise sur l'élaboration d’immunopotentialisateurs dédiés aux vaccins et aux médicaments soignant les infections.